TransHabitat

23 April 2012 | Project description

Développement durable des zones transfrontalières du réseau Natura 2000 et des Habitats d'Intérêt Communautaire entre l'Andalousie et le Maroc.

Contexte

Par leur proximité géographique, l'Espagne et le Maroc partagent des ressources naturelles de grande valeur. La connectivité environnementale est un besoin réel pour la conservation de la nature, cependant, chaque pays utilise, souvent, différents outils pour la protection de la biodiversité. Dans le cadre du programme opérationnel «Coopération transfrontalière Espagne – Frontières extérieures 2008-2013» (Poctefex), le projet TransHabitat vise à souligner les Habitats de haut intérêt communs des deux rives et à établir un consensus sur les critères pour une gestion conjointe de l'environnement. Le projet offrira également une excellente occasion pour un développement social, économique,ainsi qu’agricole et d’élèvage, qui soit durable et qui donne de la valeur au patrimoine naturel commun qui est d'un grand intérêt au sein de la zone du projet TransHabitat.

Ce projet sera complété par d'autres initiatives Poctefex visant à une gestion partagée de l’environnement dans la zone de la mer d'Alboran , auxquelles l'UICN-Med participe également en tant que partenaire.

Rôle de l'UICN Med

L'UICN-Med est un partenaire actif dans le projet en collaboration avec divers départements du gouvernement régional de l'Andalousie (Junta de Andalucia), les Universités espagnoles d'Almeria et Pablo de Olavide ainsi que le Haut Commissariat des Eaux et Forêts et à la Lutte contre la désertification, le Club Patrimoine Développement et Citoyenneté de l’Université Abdelmalek Essaadi et l'Association Talassemtane pour l'Environnement et le Développement (ATED). L'UICN-Med contribuera avec son expertise et son bagage scientifique afin d'effectuer la mise en place économique, technique et temporelle des actions du projet, et jouera un rôle clé dans le transfert d'informations et de compétences entre les Membres qui contribuent à la réussite du projet.

Objectifs principaux

L'objectif principal du projet Transhabitat est de promouvoir le développement socio-économique et d'améliorer la connectivité territoriale entre l'Espagne et le Maroc, afin de renforcer la durabilité environnementale et la prévention de risques, en soulignant la valorisation du patrimoine naturel commun et en encourageant le dialogue culturel et la coopération dans l'éducation des jeunes et l'intégration des immigrants.

Objectifs spécifiques

• Promouvoir les relations transnationales entre l'Andalousie et le Maroc
• Unifier les mesures de gestion/conservation/restauration de l'environnement des habitats transfrontaliers
• Engager les citoyens dans la gestion/conservation de l'environnement à Transhabitat
• Améliorer l'équilibre écologique dans les zones du projet
• Améliorer les stratégies de renforcement des capacités professionnelles sur les deux rives
• Favoriser la création et le maintien d'emplois
• Promouvoir des secteurs de travail émergents
• Encourager le tourisme durable et la connectivité entre l'Andalousie et le Maroc
• Améliorer les voies de commercialisation sur Transhabitat
• Améliorer la gestion de l'élevage, de l'agriculture et de la pêche
• Valoriser le patrimoine immatériel de Transhabitat


Zones d'action

Les zones prioritaires visées par le projet comprennent des sites andalous qui font partie du réseau Natura 2000 et les zones d'Intérêt Biologique et Écologique de la Réserve de Biosphère Intercontinentale de la Méditerranée au Maroc, plus précisément Cadix, Malaga et la région de Tanger- Tétouan (Chefchaouen, Larache, Tétouan et Tanger-Asilah).

Zone d'influence: les régions du réseau Natura 2000 en Andalousie et les zones d'Intérêt Biologique et Ecologique au Maroc dont la gestion environnementale, socio-économique, agricole et d'élevage influencent d'une manière directe ou indirecte les zones prioritaires. Ces dernières comprennent les zones éligibles du programme suivantes:Almeria, Grenade, Huelva, Cordoue, Jaén, Séville, zone de Tanger-Tétouan (Fahs Bni Makada), la région orientale d’Angad Outjada- (Jerada, Figuig Taourirt, Berkane, Nador) ainsi que la région de Taza-Al-Hoceima-Taounate.

Partenaires

Espagne: Consejería de Medio Ambiente, de Agricultura y Pesca, de Cultura y de Innovación, Ciencia y Empresa de la Junta de Andalucía ; Centre de Coopération pour la Méditerranée de l’UICN ; Université d'Almería ; Université Pablo de Olavide.

Maroc: Haut Commissariat des Eaux et Forêts et à la Lutte contre la Désertification; Association Talassentane Environnement et Développement (ATED), le Club Patrimoine Développement et Citoyenneté de l’Université Abdelmalek Essaadi.

Durée

Du 01/01/2012 au 31/12/2013 - 24 mois.

Donateurs

Le donateur de ce projet est l'Union européenne à travers le Fonds Européen de Développement Régional.


Budget

5.605.842 €

Pour plus de renseignements, veuillez contacter Marcos Valderrábano

Le Centre de Coopération pour la Méditerranée de l’UICN est soutenu principalement par la Consejería de Agricultura, Pesca y Medio Ambiente de la Junta de Andalucía,le Ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et de l'Environnement d’Espagne et l'Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID).


Mediterranean landscape