Tenure foncière et forestière au Burkina Faso : Une plate forme de plaidoyer mise en place

04 October 2010 | Downloads - document
3 CommentsWrite a comment

Sous le patronage du Ministère de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des Ressources Halieutiques du Burkina Faso, le forum national des « Champions en tenure foncière et forestière » s’est déroulé à Ouagadougou le 22 septembre 2010.

Il a regroupé une trentaine de participants représentant les partenaires du consortium de l’Initiative Droit et Ressources - RRI au Burkina Faso (UICN, CIFOR) et la vingtaine de champions potentiels identifiés lors de l’étude sur « La mobilisation et l’organisation des champions potentiels de la tenure foncière et forestière au Burkina Faso ». Cette mobilisation vise à mettre à la disposition des communautés vulnérables et du paysage institutionnel Burkinabè, un réseau d’organisations et/ou d’institutions ayant fait leur preuve ou engagées dans l’amélioration des droits de tenure foncières et forestières des communautés et capables de conduire des plaidoyers dans ce domaine. Les participants ont amendées et adoptées les recommandations formulées par les consultants. Ces derniers ont ébauché des axes et stratégies de plaidoyer pour la prise en compte du genre et de la tenure foncière et forestière dans les politiques de changement climatique au Burkina Faso. Un comité ad hoc composé de 6 membres a été mis en place. Il est chargé de la conduite du processus jusqu’à la formalisation définitive de la plateforme de concertation des champions sur la tenure foncière et forestière. Pour l’heure le comité ad hoc doit s’investir à l’élaboration d’une feuille de route et d’un plan d’action pour le plaidoyer incluant les éléments finalisés qui seront soumis à l’UICN pour échanges très prochains avec la coalition RRI. clarisse.honadia@iucn.org


Comments

3 Comments
1 Bala Wenceslas SANOU écrit à titre privé
Encore une de plus?
S'organiser pour contribuer à influencer les politiques de façon constructive reste une nécessité dans nos pays. Cependant, cela requiert plus qu'une simple bonne volonté. La promptitude de création de groupes, cadres, ou autres parfois sous le coup de l'émotion limite l'effectivité et l'efficacité de la réflexion sur la réponse adéquate aux problèmes. Espérons, que cette initiative n'est pas juste une de plus.
Courage!
November 29, 2010 - 11:48
2 Henk Nugteren SNV
est-ce des organisations de pasteurs/éleveurs étaient présentes à la rencontre ou sont membres du comité ad hoc?
November 24, 2010 - 16:18
3 Moussa Sylvain Ouedraogo Intime Consulting Group
Approche anticipative
Les guerres futures en Afrique seront essentiellement focalisées sur le droit d'accès à la terre ou agro-guerre, merci pour cette anticipation en preparant les vrais acteurs/exploitants des terres à cette nouvelle donne.
Aussi, il serait souhaitable que les actes/ecrits/expériences soient postés sur votre site pour une large exploitation car ce sont des thématiques cuisantes de l'heure surtout pour l'Afrique au Sud du Sahara. Merci et tous nos encouragements !
October 6, 2010 - 12:55
Comments
  • 1-3
  • 3
Write a comment

600 CHARACTERS LEFT

captcha