FishMPABlue – Gouvernance des pêcheries dans les Aires Marines Protégées: Un potentiel pour une économie bleue

28 July 2014 | Project description

Les principaux objectifs du projet “Gouvernance des pêcheries dans les Aires Marines Protégées: Un potentiel pour une économie bleue” (FishMPABlue) sont d’analyser les conflits existant entre pêcheries et composantes des écosystèmes, et de proposer des solutions adéquates vers leur résolution. Ce projet se concentre essentiellement sur les pêcheries artisanales agissant à l’intérieur et autour des aires marines protégées (AMP). Il a été approuvé en avril 2014 par le Comité de Sélection du Programme MED, avec un financement du Fonds de Développement Régional (FEDER).

Contexte

Le programme MED a lancé un appel à projets pour une mise en œuvre prévue entre juin 2014 et mai 2015, concentré sur une approche marine intégrée. Inspiré par la stratégie « Croissance Bleue » de la Commission Européenne, le programme cherche à établir des partenariats transnationaux afin de fournir des synthèses sur des thèmes importants pour l’ensemble de la région touchée par le programme ou une sous-région (Adriatique, Ouest de la méditerranée...) et de proposer des orientations pour d’éventuels projets à venir.
Prévu sur une durée d’un an, le plan représente une sorte de “pont” entre les anciens et les nouveaux programmes européens de coopération transfrontalière, conforme à la stratégie destinée à donner un coup de fouet aux entreprises marines et maritimes. Le coup d’envoi des projets maritimes du MED a eu lieu à Marseille, les 15 et 16 juillet 2014.

Partant du fait que toute aire marine protégée (AMP) bénéficie normalement d’une structure de gestion, la solution semble résider dans une approche novatrice qui comprendrait la participation d’acteurs clefs dans le processus de planification (de mesures de conservation et de régulation de la pêche) et l’amélioration des bénéfices socio-économiques potentiels issus d’une gouvernance durable des pêcheries (économie bleue).

Objectifs

Le projet s’appliquera à compiler les informations existantes et d’analyser ces connaissances sur le statut des pêcheries artisanales dans 20 AMP. Prenant pour base ces résultats, il visera ensuite à proposer des recommandations pour améliorer la gouvernance, destinées à être prises en compte dans le cadre d’actions transnationales futures faisant participer tous les acteurs et bénéficiaires concernés.

Le rôle alloué à UICN-Med est la collecte d’informations à une échelle régionale et internationale, et l’identification de différents modèles de gouvernance comprenant la participation des acteurs de la pêche artisanale dans la gestion durable des ressources halieutiques à l’intérieur et autour des aires marines protégées.

Partenaires/Donateurs
Partenaire principal: Federparchi (Italie)
Partenaires–Le centre UICN de Coopération pour la Méditerranée, l’Université de Nice (France), et le Fonds Mondial pour la Nature (Mediterranean Project Office – WWF MedPO).

Durée
01/07/2014 – 30/06/2015

Budget total du projet: 470.000 € (75% FESR and 25% national cofunding)
Projet cofinancé par l’Union Européenne

Localisation des activités: Croacie, France, Italie, Malte Espagne

Pour plus d’informations: Alain Jeudy

 


IUCNMed, Medoffice, medicinal plants, north africa, mediterranean, plants