Contexte - Objectives - Séance d'ouverture - Questions - Version pdf - Programme

Contexte

Les pays, les communautés et les individus dépendent de la diversité biologique. La riche variété de gènes, d’espèces et d’écosystèmes de notre planète est le fondement de la diversité sociale, économique et culturelle. Il est estimé que soixante-dix pour cent du 1.1 milliard de personnes vit en situation de pauvreté extrême, dont les deux tiers sont des femmes, dans les zones rurales, et où la conservation des ressources biologiques est une composante essentielle du développement durable.

L’objectif du courant thématique Sauvegarder la diversité de la vie est d’analyser la façon dont le bien-être s’enrichit grâce à la biodiversité, comment tous les peuples peuvent bénéficier d’une planète variée et diverse, et ce que l’UICN peut faire pour aider à ce que cette biodiversité soit conservée et utilisée de manière équitable et durable.

Pendant 60 ans, l’UICN a été la force unificatrice de la conservation de la biodiversité et ses membres continuent d’appuyer fortement et de souligner l’importance de la nature, tant pour elle comme par égard à l’humanité. La sauvegarde de la diversité de la vie donne de nombreux exemples sur la façon dont l’UICN poursuit et étend son travail dans ce domaine.

Plus de 450 activités y compris près de 200 ateliers contribuent au courant thématique Sauvegarder la diversité de la vie. Les membres, les commissions et les partenaires de l’UICN vont montrer leurs succès et identifier de nouveaux défis. Les activités traiteront de problèmes qui tiennent à cœur l’UICN, en particulier les zones protégées, les espèces, les écosystèmes et le travail avec les communautés locales.

Objectifs

Pendant ces quatre jours, nous évaluerons nos connaissances, nos lacunes et ce dont nous avons besoin pour mieux comprendre notre monde, améliorer la durabilité et réduire significativement la perte de la biodiversité. Ce courant thématique donnera le profil des partenariats qui ont du succès, conduisant vers de nouveaux moyens grâce auxquels la conservation peut sauvegarder la vie. Une emphase particulière sera mise à la génération de connaissances sur la conservation et à la recherche de solutions créatives. Le courant thématique cherchera des voies qui lui permettent d’élargir la participation, comme la collaboration avec le secteur privé et la société civile. Il recherchera aussi à élargir les perspectives, en explorant par exemple, la manière dont la technologie peut devenir un élément essentiel pour la conservation de la nature ou la manière de combler les écarts entre la connaissance, la pratique et la politique.

Dans ces ateliers, les participants enquêteront sur la façon dont les terres gérées et les paysages marins, y compris les zones protégées, fournissent de manière durable des services écosystémiques. Les liens solides entre les facteurs économiques, sociaux et culturels et contribuant à la gestion durable des espèces seront exposés. Les histoires réussies de plusieurs régions du monde seront présentées, y compris celle de la région méditerranéenne qui nous accueille à Barcelone.

Au cœur du travail de l’UICN et représentant la plus grosse partie de son Programme pour la période 2009-2012, les thèmes qui seront traités dans le cadre de ce courant thématique sont ceux où l’UICN apporte une expérience et des connaissances considérables. Ce courant thématique recherchera des réponses aux principaux défis auxquels font face les professionnels de la conservation autour du monde et identifiera les nouvelles questions qui exigeront une réponse dans les quatre prochaines années.

Ce courant thématique apportera le cadre d’exploration de ces problèmes lors de sa séance plénière de 90 minutes. Les questions clé qui reposent au cœur du travail des adhérents de l’UICN seront posées par un groupe d’orateurs et les réponses seront recherchées pendant les quatre jours suivants. En vue d’une action future et d’une inspiration pour l’avenir, des questions comme celles qui suivent seront posées :

  • Bien-être et éthique : la biodiversité est-elle un luxe ou un élément essentiel à la survie ?
  • Sécurité alimentaire : Serons nous capables d’alimenter 9 milliards de personnes tout en évitant la perte de la biodiversité ?
  • Politique et sensibilisation : Comment la perte de biodiversité peut-elle avoir un impact similaire sur l’opinion publique à celui du réchauffement climatique ?
  • Espèces : Avons-nous besoin de toutes les espèces ? Combien d’espèces pouvons-nous vraiment sauver ?
  • Secteur privé: De quelle façon l’UICN peut-elle aider le secteur privé à apprendre à soutenir la biodiversité ?
  • Zones protégées: De quelle façon les zones protégées peuvent–elles jouer un rôle majeur, en vue d’une meilleure conservation de la biodiversité ?
  • Technologie : De quelle façon la technologie peut-elle aider ou entraver la conservation de la biodiversité ?
  • Connaissances : Quelles sont les priorités à fixer dans la recherche de nouvelles connaissances et dans une meilleure utilisation des connaissances que nous avons ?

Le courant thématique Sauvegarder la diversité de la vie réunit les membres, les partenaires et le secrétariat pour étudier de quelle façon améliorer le travail de la conservation. À cette fin, il accueillera des ateliers couvrant des thèmes comme le savoir-faire technique, la recherche, la conservation basée sur les communautés et l’économie. Les questions qui se posent sur la façon de mieux réaliser le travail sont :

Financier : Comment encourager la société à payer pour la conservation ?

Gouvernance : Quel est la meilleure voie à emprunter pour lier la conservation à d’autres secteurs du gouvernement ?
Utilisation durable : Comment faire en sorte que l’utilisation des espèces soit durable ?

Outils : Quelles sont les dernières approches avancées qui nous permettent de conserver la biodiversité plus efficacement ?

Communication : Comment atteindre le public croissant des zones urbaines ?

Pendant quatre jours, nous chercherons à créer une opportunité unique pour que les participants puissent discuter des problèmes cruciaux et des défis qui doivent être abordés dans le cadre de ce courant thématique : le rôle des zones protégées dans la conservation ; la conservation des espèces et l’évaluation ; la conservation du milieu marin ; la gouvernance environnementale ; les stratégies et les approches régionales ; la gestion durable des ressources naturelles ; l’engagement à une large participation dans la conservation ; générer des connaissances sur la conservation ; les finances de la conservation ; la diversité bio-culturelle. Tous les secteurs, à tous les niveaux – public, privé, société civile, ONG, jeunes et vieux, économique, social et culturel, local et mondial – partageront des expériences et des connaissances et développeront des solutions innovatrices, des alliances et des initiatives. Cette interaction permettra aux membres, aux commissions et aux partenaires de l’UICN de formuler de nouveaux engagements et un agenda pour l’action, afin de mieux lier à l’avenir la conservation des écosystèmes au bien-être humain.

Version pdf

Programme