Origines du programme UICN-Med

Les résolutions adoptées par l'Assemblée générale de l'UICN à Buenos Aires (Argentine) en 1994 et au Congrès mondial de la conservation tenu à Montréal (Canada) en 1996 appelaient le Secrétariat de l'organisation à travailler en collaboration avec les membres en vue d'élaborer un programme pour la région de la Méditerranée et à créer un bureau pour le programme méditerranéen de l'UICN. Le Centre de Coopération pour la Méditerranée de l'UICN a par la suite vu le jour en octobre 2001. Le Centre, de même que son programme, ont reçu le soutien généreux de la Junta de Andalucía (gouvernement régional d'Andalousie), du Ministère espagnol de l'environnement et de l'Agence internationale pour la coopération et le développément en Espagne.

La mission du Centre de Coopération pour la Méditerranée pour la période 2002 à 2004 a été énoncée dans un document de programmation soumis dans un premier temps aux présidents des comités nationaux de l'UICN pour commentaires, puis ultérieurement à tous les membres de l'UICN. Le programme pour la période allant de 2005 à 2008 a été établi au cours de la réunion des membres Méditerranéens de l'UICN qui s'est tenue à Naples (Italie) en juin 2004. Ce programme élaboré sur consultation des membres a permis d’identifier les secteurs dans lesquels l'UICN pouvait avoir un impact à plus long terme en Méditerranée afin d'apporter une réponse aux problèmes majeurs liés à la préservation et à l'utilisation durable des ressources naturelles. Pour atteindre ce but, le Centre de Coopération pour la Méditerranée devra s'employer à réaliser les objectifs suivants, qui reflètent ses principaux domaines de travail:

  1. Diffuser les connaissances, les informations et les expériences en matière de conservation et de gestion de la biodiversité et des ressources naturelles de la Méditerranée, de manière à ce que les initiatives dans ce domaine et les tentatives de réhabilitation puissent en bénéficier.
  2. Renforcer et soutenir les membres et les commissions de l'UICN dans la région pour placer les dimensions sociales, économiques et environnementales au cœur de l'élaboration des politiques, de la gestion et de la conservation de la diversité biologique et des ressources naturelles.
  3. Promouvoir, à l'échelle internationale et régionale, des politiques méditerranéennes en matière de conservation et de développement durable accompagnées de mécanismes d'application.

Avenir de l'UICN-Med

Le programme UICN 2009-2012 (« Façonner un avenir durable ») repose sur des preuves solides et une évaluation de la situation politique : nous devons approfondir les liens entre la santé environnementale et le bien-être des populations, et apporter une perspective environnementale à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement, au Plan de Réalisation du Sommet mondial sur le développement durable et à l'objectif d’enrayement de la perte de la biodiversité d’ici 2010. Ces plans ont été approuvés par les gouvernements et n’aboutiront que s’ils reposent sur de solides principes environnementaux.

Dans le cadre du programme de l’Union, le Centre de Coopération pour la Méditerranée (UICN-Med), ainsi que les membres et les partenaires régionaux de l'UICN travailleront pendant la période intersessionnelle 2009-2012 à la mise en œuvre d’un programme adéquat, ciblé et durable afin de répondre au mieux aux priorités de la région méditerranéenne.

Le programme UICN-Med 2009-2012 a été examiné par les membres et les partenaires et approuvé lors du Congrès mondial de conservation (WCC - World Conservation Congress) de Barcelone (Catalogne, Espagne) en octobre 2008.

Le programme UICN-Med 2009-2012 repose sur une analyse extensive de la situation, laquelle a été enrichie des remarques et observations apportées par l’ensemble des membres de l’UICN.