PROJET CPR-UICN-CEAC/COMIFAC/PACEBCo

10 September 2013 | Project description

Titre du projet : Promotion de la participation multi-acteurs à la gestion durable des écosystèmes forestiers à travers les plateformes de concertation dans les paysages, les réseaux et les Foras de la CEFDHAC Zone d’intervention : Afrique Centrale (Burundi, Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, RCA, RDC, Rwanda, Sao Tomé et Principe, Tchad) Promoteurs : CPR, UICN, CEAC/COMIFAC/PACEBCo

 

 CONTEXTE

Le renforcement institutionnel de la CEFDHAC constitue toujours une préoccupation malgré ses plus de quinze années d’existence.  L’une des pistes de solutions envisagées pour une contribution à la résolution du problème constaté est le soutien de la participation de la société civile à la gestion durable des écosystèmes forestiers à travers les plateformes de concertation dans les paysages, les réseaux d’acteurs, les fora nationaux et sous-régional de la CEFDHAC.

Créée à Brazzaville en 1996, à l’initiative des Ministres en charge des forêts, de la société civile et du secteur privé du bassin du Congo, la CEFDHAC a plus de quinze ans d’existence et a déjà organisé sept sessions biennales. La CEFDHAC a fait l’objet d’une réforme entre 2006 - 2007, ayant permis de réviser son ancrage institutionnel et son mode de fonctionnement, afin de faire d’elle un organe sous-régional dynamique de concertation et de proposition que tous les acteurs appellent de leurs voeux. Cependant, le fonctionnement de ses organes aux niveaux régional et national, mérite d’être soutenu pour qu’elle joue pleinement son rôle d’animateur du débat démocratique pour la gestion concertée et durable des écosystèmes de forêts denses et humides d’Afrique Centrale. C’est à ce titre que le présent projet se propose d’améliorer la participation de la société civile et le secteur privé dans la gestion durable des écosystèmes forestiers d’Afrique centrale à travers les fora nationaux et sous-régional, les plateformes de concertation et les réseaux d’acteurs.

OBJECTIFS DU PROJET

Objectif global 

Améliorer la participation de la société civile et le secteur privé dans la gestion durable des écosystèmes forestiers d’Afrique centrale à travers les fora nationaux et sous-régional, les plateformes de concertation et les réseaux d’acteurs. 

Objectifs spécifiques du projet

  • Appuyer l’organisation des plateformes de concertation dans les paysages, des fora nationaux, des réseaux (REPAR, REFADD, REJEFAC, REPALEAC) du Comité de Pilotage Régional et du forum sous régional de la CEFDHAC 
  • accroître les capacités organisationnelles de ces réseaux (Renforcement institutionnel) ; 
  • organiser et animer les débats entre tous les acteurs du processus de gestion durable et équitable des écosystèmes forestiers d’Afrique centrale autour des thématiques émergentes et d’intérêt. 

RESULTATS ATTENDUS

R.1. Appui à l’organisation des plateformes de concertation dans les paysages, des fora nationaux, des réseaux (REPAR, REFADD, REJEFAC, REPALEAC) et du forum sous régional de la CEFDHAC (Renforcement institutionnel). 

R.2. Organisation et animation du débat national et sous-régional sur les thématiques d’intérêt en relation avec la mise en œuvre du Plan de convergence de la COMIFAC.

LA STRATEGIE D’INTERVENTION

  • Le renforcement des capacités des foras et réseaux dans le but d’assurer une bonne appropriation et leur autonomisation dans le futur et par ricochet la durabilité des actions menées dans le projet ; 
  • l'exécution au niveau national et régional des activités par les foras avec un appui technique et stratégique ;
  • la revitalisation des débats et des concertations au sein de la CEFDHAC en vue de lever des positions à soumettre au Conseil des Ministres et aux autres groupes d’acteurs ; 
  • l’extension des démembrements de la CEFDHAC au niveau rural ;
  • la capitalisation des résultats et le suivi des recommandations issues des rencontres (interne et externe) qui seront déployés pour le projet. 

LES BENEFICIAIRES

  • Le Forum sous-régional ; 
  • le Comité de Pilotage sous-régional et son Secrétariat technique ; 
  • les Fora nationaux (Cameroun, Tchad, Gabon, Guinée Equatoriale, Sao Tomé & Principe, RDC, RCA, R. Congo, Rwanda et Burundi) ; 
  • les réseaux de la CEFDHAC : le Réseau des parlementaires pour la gestion durable des écosystèmes forestiers d’Afrique centrale (REPAR), le Réseau Femmes Africaines pour le Développement Durable (REFADD), le Réseau des populations autochtones et locales d’Afrique centrale (REPALEAC), le Réseau des jeunes (REJEFAC) ; 
  • les plateformes de concertation dans les paysages (transfrontaliers et intérieurs). 

LES ACTEURS IMPLIQUES DANS LA MISE EN OEUVRE

Le CPR de la CEFDHAC, ses réseaux spécialisés (REPAR, REPALEAC, REJEFAC et REFADD), les fora nationaux  de la CEFDHAC et les plates formes de concertation dans les paysages.

 


Image des 4 éléments de la nature