Le projet L4LP s’active pour offrir aux femmes du groupement Boïko de Diapaga un cadre de production adéquat.

14 November 2012 | News story

Le 25 octobre 2012, dans le cadre du projet « Livestocks For Livelihoods » (L4LP) en français « Elévage comme moyens de subsistance » l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), a procédé à la réception provisoire, de la laiterie construite au profit des femmes du groupement Boïko de productrices de lait de Diapaga.

D’une valeur totale de neuf millions (9 000 000) FCFA environ, cette infrastructure a une emprise de 75 m². La laiterie et ses annexes occuperont à la fin une aire totale de 10 000 m². Elle se compose d’une salle de réception et de contrôle de la qualité du lait, d’une salle de transformation, d’une salle de vente, d’un bureau/vestiaire et d’un magasin de stockage. Avec ce joyau, les femmes du groupement Boïko de Diapaga, voient ainsi l’un de leurs rêves se réaliser. La cérémonie s'est déroulé en présence du point focal national du projet au Burkina Faso, M. Yamba Kaboré de la DGEAP, des représentants de la mairie de Diapaga, Monsieur Augustin Tankoano, du service Provincial des Ressources Animales, M. Kissou et du groupement Boïko, Mme Fatoumata Diallo. clarisse.honadia@iucn.org

 


Une vue aérienne d'écosystèmes d'Afrique centrale et occidentale