La démarche du PAPACO s’articule autour de quelques modes de travail principaux et ce quels que soient les sujets abordés (biodiversité, développement local, changement climatique, économie…) :
- l’évaluation pour permettre la progression : mettre en place des systèmes simples de suivi/évaluation des modes de gestion des aires protégées, dans toutes les catégories… Cela comporte la mise en place d’outils, de méthodes, de standards, de guides des bonnes pratiques… et bien sûr la réalisation d’un nombre significatif d’évaluation, à différentes échelles dont les résultats sont diffusés largement…
- le développement des connaissances nécessaires à la gestion et à l’amélioration de la conservation de la nature dans la région ; il s’agit avant tout de conduire les études sur les sujets utiles pour progresser, s’interroger, changer de modes de faire…
- la mise en place de solutions innovantes permettant de répondre aux challenges identifiés lorsque c’est possible ; cela concerne la transformation des modes de gestion, mais aussi des questions plus ciblées comme l’équité…
- et des formations adaptées aux nouveaux enjeux, sous forme de modules ciblés, de formations continues, d’un master régional etc. ; cela concerne les gestionnaires d’aires protégées, mais va bien au-delà en direction de tous leurs partenaires sur le terrain…