Projet d’appui au dialogue sur les forêts en Afrique de l'Ouest

Coordonateur du projet : Dr. Martin NGANJE

Durée du projet : Janvier 2009 – Mars 2013 (y compris la période de prolongation)

Partenaires 
Le projet est financé par l’Agence Suédoise d’aide au Développement International (Sida). Les partenaires d’exécution du premier plan, sont : la CEDEAO, l’UEMOA, la FAO et le CIFOR. Les autres partenaires sont : les directions des forêts, de la faune et aires protégées ainsi que et les organisations de la société civile environnementale dans le 15 pays de la CEDEAO. A ceux-ci s’ajoutent les organisations intergouvernementales : CILSS, ABN, MRU, ALG…………. en vue de construire un plan de convergence régional sur les forêts en Afrique de l’Ouest.

Emplacement et portée du projet
Le projet fait parti du programme régional sur l’environnement et la réduction de la pauvreté en Afrique de l’Ouest (PREMI). Il est coordonné à partir du bureau régional de l’UICN PACO à Ouagadougou au Burkina Faso. Il porte sur les 15 pays de la CEDEAO : Sénégal, Gambie, Guinée-Bissau, Cap Vert, Sierra Leone, Guinée, Liberia, Mali, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Ghana, Benin, Togo, Niger, Nigeria.

Objectif du projet
L’objectif de ce projet est d’appuyer les Etats de la CEDEAO dans la construction d’un dialogue pour la gestion durable de tous les types de forêts de la sous-région d’Afrique de l’Ouest. L’objectif du dialogue sur les forêts est d’amener les pays de l’Afrique de l’Ouest à gérer de manière durable et concertée les ressources forestières et fauniques de la sous-région pour le bien être des populations et la sauvegarde de l’environnement.

Résultats du projet

R1.1 Les connaissances et bonnes pratiques dans la gestion des ressources forestières intégrant les défis du changement climatique sont documentées, diffusées et intégrées dans le Dialogue sur les Forêts

  • Produit lié au plan de convergence forestier : un site web du dialogue sur les forêts de la CEDEAO est développé

R1.2 Des cadres de concertation (plateformes, forums et dialogues) incluant les parties prenantes sont créés à tous les niveaux

  • Produit lié au plan de convergence forestier : un plan de convergence régional du dialogue sur les forêts de la CEDEAO est formulé et validé

R2. Des groups et populations vulnérables qui dépendent soit des forêts humides ou des forêts sèches créent des plateformes et réseaux régionaux en vue d’améliorer leurs moyens d’existence et créer de la richesse

  • Produit lié au plan de convergence forestier : les rapports nationaux en appui au plan de convergence du dialogue sur les forêts de la CEDEAO sont élaborés et validés

Les résultats initiaux de ce projet ont été modifiés pour tenir compte des produits liés au plan de convergence forestier d’Afrique de l’Ouest.

Le site web du dialogue sur les forêts n’est pas encore dans le domaine public mais peut être visionné ici :http://dialogueforet.en.web-info-com.net en insérant comme nom d’utilisateur : webinfocom et mot de passe : burkinafaso

Définition du plan de convergence sur les forêts
Le plan de convergence sur les forêts est un cadre de référence fédérateur sur la base duquel les Etats membres de la CEDEAO conviendront d’engager leurs actions nationales et sous-régionales en vue de parvenir à la gestion et à l’utilisation durables ainsi qu’à la valorisation des écosystèmes forestiers dans la sous-région.

Stratégie de mis en œuvre 
La stratégie de l‘UICN consiste à associer au dialogue sur les forêts, la plus grande diversité possible d’acteurs de façon à placer le débat au-delà des limites institutionnelles et bureaucratiques propres aux milieux forestiers et d’envoyer aux dirigeants de la zone CEDEAO un signal fort sur l’urgence de remédier au statut de rapide dégradation des forêts d’Afrique de l’Ouest. L’UICN a réussi à positionner une coalition d’acteurs autour du Dialogue y compris des ONG environnementales, des Centres d’Excellences sur la thématique forestier, des autorités traditionnels y compris des élus locaux et des parlementaires. Ceux-ci viennent se joindre à la FAO, à l’UEMOA, au CIFOR et à UICN sur la coordination de la CEDEAO. Le mandat et les approches de la CEDEAO lui imposent de faire valider chaque étape du processus du dialogue par ses pays membres.

Les étapes clés du plan de convergence peuvent être résumées comme suit 
1. Etude FAO en 2005 sur la collaboration forestière en Afrique australe, centrale and occidentale ; 
2. Une réunion internationale organisée par l’UICN en juillet 2006 à Ouagadougou ; 
3. Réunion des ministres en charge de l’environnement de l’Afrique de l’Ouest du 24 avril 2007 ; 
4. Une étude régionale portant état sur la coopération forestière sous régionale en 2008; 
5. Un atelier de validation technique du document de base du Dialogue Forestier par les experts des Etats membres de la CEDEAO en janvier 2009 à Accra (Ghana) ; 
6. Une étude sous-régionale sur les initiatives forestières transfrontalières, les réseaux régionaux et les sujets forestiers clés d’intérêt commun en Afrique de l’Ouest entre juin et septembre 2009 ;
7. Réunion des Ministres en charge des forêts et de la faune des Etats de la CEDEAO à Cotonou en juin 2010 qui a formellement adopté le document de Dialogue sur les Forêts en Afrique de l’Ouest;
8. Lancement du Projet TCP/FAO/RAF/3306 portant « Appui à la préparation du Plan de Convergence pour la gestion et utilisation durables des écosystèmes forestiers en Afrique de l’Ouest » ; 
9. De juin 2011 à juillet 2012, des consultations nationales du processus de Dialogue sur les Forêts en Afrique de l’Ouest par les Ministres chargés des Forêts et la Faune des pays d’Afrique de l’Ouest ; 
10. De juin à septembre 2012, 4 consultants : un expert juriste spécialiste en foncier, un expert en faune et gestion des aires protégées et un expert socio économiste avec un expert forestier ont élaboré des rapports sectoriels sous régionaux du PdC ainsi que le draft du document principal du PdC ; 
11. En septembre 2012 à Lomé, les rapports sectoriels sous-régionaux ont été revus et amendés par le comité régional des directeurs des forêts et de la faune des pays membres de la CEDEAO. 
12. Une réunion organisée par l’UICN regroupant partenaires des organisations intergouvernementales à Abuja pour discuter entre autre, de la cohérence et la place du plan de convergence forestier dans les grands processus stratégiques africains et internationaux en cours dans les domaines de l’environnement et du développement durable.

Perspective
La prochaine étape consiste à présenter le plan de convergence régionale sur les forêts aux ministres chargé de l’environnement, la faune et aires protégées des pays d’Afrique de l’Ouest pour validation. Un document politique du plan de convergence pourra éventuellement être présenté lors d’un sommet des Chefs d’Etats des pays de la CEDEAO. Il est prévu que l’approbation des Chefs d’Etats du plan de convergence régionale sur les forêts d’Afrique de l’Ouest donnera naissance à celle-ci et facilitera sa mise en œuvre. Pour plus d'informations, contacter Dr Martin NGANJE

Une vue aérienne d'écosystèmes d'Afrique centrale et occidentale
ETUDE PRINCIPAL UICN SUR LES EXPÉRIENCES RÉGIONALES EN GESTION FORESTIER
RAPPORT_REUNION DES PARTENAIRES INTERGOUVERNEMENTAUX ET INTERNATAUX DU PCF ABUJA LES 21-22 JANVIER 2013_MOD1