Changements climatiques et développement : les outils pour favoriser l’intégration

25 May 2012 | News story

L’UICN a commandité une étude pour identifier les outils permettant l’intégration des questions de changements climatiques dans l’élaboration des instruments de développement dans les pays de l’Afrique de l’Ouest. Parmi les six outils proposés figure CRiSTAL, un outil qui explore l’interaction risques liés au climat, moyens d’existence des populations et activités des projets.

Une étude de l’UICN à travers son Programme Afrique Centrale et Occidentale (PACO) a permis d’identifier un ensemble d’outils pouvant servir de modèle pour prendre en compte les changements climatiques dans la définition des politiques et programmes de développement. L’étude entre dans le cadre du projet visant à renforcer les capacités des principales parties prenantes sur l’adaptation au changement climatique et à son intégration dans les stratégies de réduction de la pauvreté et de planification du développement avec le Burkina Faso, le Mali et le Sénégal comme pays pilotes. L’analyse a porté sur l’identification des outils appropriés, les cadres de planification du développement, la formulation d’une méthodologie de prise en compte de la question.

Le but de l’étude est de disposer d’un document de synthèse des études d’inventaire et de diagnostic des cadres et outils d’analyse des interactions entre le changement climatique et les secteurs de développement. Elle prend en compte les risques et impacts associés, la vulnérabilité des communautés, les stratégies d’adaptation, les interactions entre le changement climatique, les moyens d’existence durables et les secteurs de développement ainsi que la méthodologie d’intégration de l’adaptation au changement climatique dans les documents stratégiques de réduction de la pauvreté.

Le rapport propose les outils dans le cadre d’un processus d’apprentissage qui permet de prendre en compte les questions liés au changement climatique dans les options de développement et de lutte contre la pauvreté. Il s’agit de :

  • Climate Proofing - développé pour réduire les risques liés au changement climatique dans les programmes de développement,
  • CRiSTAL - qui aide les utilisateurs à mieux comprendre les liens entre les risques liés au climat, les moyens d’existence des populations et les activités des projets,
  • Policy tool for Climate Change Vulnerability Assessment - outil d’évaluation de la vulnérabilité au changement climatique,
  • Adaptation Learning Mechanism –ALM - mécanisme d’apprentissage sur l'adaptation au changement climatique par la bonne pratique et l'expérience,
  • Evaluation de la vulnérabilité et des capacités d’adaptation - qui évalue la prise en compte de la problématique du changement climatique dans les actions de développement.

CRisTAL, UN OUTIL DE DECISION, DE PLANIFICATION ET DE GESTION
Conçu afin de servir de base à l’amélioration de la prise de décision au niveau communautaire et dans la planification et la gestion des projets, le modèle CRiSTAL (Community-based Risks Screening Tool – Adaptation and Livelihoods) a été développé par l’Institut International du Développement Durable (IISD), Intercooperation, le Stockholm Environment Institue à Boston (SEI-US) et I l’UICN. L’outil CRisTAL aide les utilisateurs à comprendre les liens entre moyens de subsistance et le climat, à évaluer l’impact d’un projet sur les moyens d’existence et à élaborer les projets d’ajustement pour réduire la vulnérabilité et renforcer la capacité d’adaptation. C’est un outil qui comprend deux modules : la «Synthèse des informations sur le climat et les moyens d’existence» et la «Planification et gestion des projets pour l’adaptation aux changements climatiques». CRisTAL est appliqué dans la zone du barrage de Diama sur le fleuve Sénégal dans le cadre du dialogue régional sur les grandes infrastructures hydrauliques en Afrique de l’Ouest.
Outre les outils appropriés identifiés, le rapport fait une proposition du processus de prise en compte des considérations liées au changement climatique dans les initiatives de développement et de réduction de la pauvreté qui va bien au delà des études conduites dans les trois pays. C’est un exercice complexe qui comprend quatre étapes : l’inventaire des cadres de planification de développement, la description de leur processus d’élaboration, les acteurs à impliquer et la mise en place d’une dynamique d’apprentissage et d’un mécanisme d’évaluation.


Une vue aérienne d'écosystèmes d'Afrique centrale et occidentale