L’aménagement des écosystèmes des zones humides en Afrique de l’Ouest a été souvent mal conduit du fait de l’insuffisance des connaissances sur la valeur économique des divers biens et services. Pourtant, la dégradation ou la disparition de ces écosystèmes entraîne une baisse des flux économiques et, en conséquence une aggravation de la pauvreté des populations. Ce projet vise à fournir aux décideurs politiques des informations convaincantes sur l’importance économique des zones humides et à renforcer la capacités des organismes nationaux et régionaux en charge des zones humides à en promouvoir l’importance et la prise en considération dans les politiques et stratégies de lutte contre la pauvreté et d’adaptation au changement climatique.

Sites de démonstration : Burkina Faso, Mali, Sénégal et Guinée Bissau