IUCN - L'Initiative Caribéenne de l'UICN entame une série de visites dans les Caraïbes.

L'Initiative Caribéenne de l'UICN entame une série de visites dans les Caraïbes.

03 May 2010 | News story

Pascal O. Girot, Coordinateur des Programmes de l’Office Régionale pour la Méso-Amérique et l’Initiative Caribéenne (IUCN-ORMA/Caribe), et Deirdre P. Shurland, Coordinatrice de l’Initiative Caribéenne, débutent une série de déplacements dans les Caraïbes. L’objectif est de familiariser les membres au développement du programme de l’UICN pour les Caraïbes et de consolider les liens avec les partenaires clefs de la région.  

San José, 3 mai 2010. L’Initiative Caribéenne est en train de dégager un consensus pour le déroulement de son programme régional. Pascal Girot et Deirdre Shurland nous ont livré la réalité de leur travail alors qu’ils débutent une série de visites dans la région. Après s’être rendus en République Dominicaine en avril 2010, ainsi qu’à Belize et Trinidad et Tobago, ils se déplaceront au mois de mai 2010 à Tortola, aux Iles Vierges Britanniques, à Porto Rico et à Barbade.

À l’orée du ravissant Jardin Botanique de Saint-Domingue, l’équipe de l’UICN-ORMA/Caribe a rencontré les membres du Comité National de l’UICN et discuté des caractéristiques du développement de l’Initiative Caribéenne ainsi que des priorités du Comité quant à la Liste Rouge des Espèces Menacées de l’UICN, au contrôle des espèces envahissantes, au financement des aires protégées, au développement frontalier entre Haïti et la République Dominicaine et au Couloir Biologique Caribéen – un projet initié par les gouvernements de République Dominicaine, d’Haïti et de Cuba. Ce meeting permit aussi d’évaluer les moyens pour maximiser la coordination entre les membres de l’Union. L’équipe de l’UICN a également rendu visite au Ministre et Vice-Ministre de l’Environnement de République Dominicaine à qui elle a exprimé son soutient quant aux actions liées au Couloir.

L’équipe de la UICN-ORMA/Caribe a également rencontré des agences donatrices à Saint-Domingue, notamment GTZ et UNDP, avec qui ont été étudiés les priorités régionales du programme, le travail de réhabilitation à Haïti et les potentielles synergies avec l’Initiative Caribéenne. L’Ambassadeur de France, Mr. Roland Dubertrand partageait aussi leur agenda ; lui furent présentées les actions régionales de la UICN et en particulier, de l’évolution du déroulement des projets financés par l’accord cadre entre le Gouvernement Français et la UICN.

Le 29 et le 30 avril 2010, Pascal Girot mènera des rencontres à Trinidad et Tobago dans les bureaux locaux de la Délégation de l’Union Européenne, de la Banque Interaméricaine de Développement et de celle des Nations Unies. Deirdre Shurland se déplacera a Tortola, aux Iles Vierges Britanniques, à Porto Rico et à Barbade entre le 6 et le 14 mai 2010 pour s’entretenir à nouveau avec les délégations, les donateurs et les partenaires de la UICN.

L'issue de ces rencontres est multiple, il s'agit à la fois de consolider les liens avec les membres de la UICN quant au développement et au déroulement des projets régionaux, et d'initier des partenariats stratégiques avec les donateurs et les institutions clefs de la région comme le Centre pour le Changement Climatique de la Communauté Caribéenne (CCCCC), dans le but d'améliorer la conservation de la biodiversité dans la région.