Les peuples autochtones se structurent et s'informent sur la REDD+ au Cameroun

05 November 2012 | News story

Du 29 au 31 octobre 2012, il s’est tenu à Mbalmayo, dans la salle de réunion de l’Hôtel Relais Saint André, la réunion de structuration, sensibilisation et information des peuples autochtones (PA) sur la REDD+. Cette rencontre a été organisée par les PA grâce à l’appui financier de l’UICN.

Cette réunion a connu la participation du représentant du Ministère de l’Environnement, de la Protection de la Nature et du Développement Durable, des représentants des Mbororo, des représentants des Baka, Bagyéli, Bakola, Bedzang, la Coordinatrice du RACOPY, les représentants des partenaires au développement (RRI et l’UICN).
 

L’objectif principal de cette réunion était d’informer et organiser les Peuples Autochtones pour une meilleure participation aux processus nationaux, sous régionaux et internationaux de gestion durable des ressources naturelles.

Très spécifiquement, il s’agissait de :

  • recueillir les besoins spécifiques aux PA par rapport au processus en cours de la REDD+;
  • mettre en place une coordination nationale du REPALEAC au Cameroun.

L’occasion a été saisie pour présenter le projet d’« Appui à la participation multi-acteurs au processus REDD+ au Cameroun, Gabon, Congo et RCA »aux peuples autochtones.

Les Travaux étaient modérés par Madame BALKISOU Buba, représentante des Mbororo et Monsieur Venant Messe, représentant des Baka.

Le rapportage était assuré par Madame Catherine AMBAN et Monsieur MANJO BASIRU ISA.

Les travaux se sont déroulés selon les principales étapes suivantes :

  • La cérémonie d’ouverture ;
  • Les exposés en plénière ;
  • Les travaux en groupes ;
  • La mise en place de la Coordination nationale du REPALEAC.


La cérémonie d’ouverture a été a été présidée par Madame Ruffine DJEUTCJOU, Représentante du Ministre de l’Environnement, de la Protection de la Nature et du Développement Durable (MINEPDED) aux côtés duquel on notait la présence de Madame Helène AYE MONDO, représentante des PA.

La plénière a commencé par la définition des attentes et des craintes des participants, une brève présentation de la méthodologie de travail et la présentation des exposés sur :

  • Les causes du Changements climatiques par Rosette Mbenda épse LENKEU du RACOPY
  • La tenure foncière : enjeux et défis pour les PA dans le contexte de la REDD+ par Hortense Ngono épse Ngah Onana de RRI
  • Le Processus REDD : objectifs et attentes, état actuel et way forward du processus RPP par Ruffine Djeutchou du MINEP
  • Le projet d’« Appui à la participation multi-acteurs au processus REDD+ au Cameroun, Gabon, Congo et RCA » par Charles Bassama de l’UICN
  • La présentation des statuts et du Règlement Intérieur du REPALEAC au niveau régional par Venant Messe d’OKANI


Ces différents exposés ont suscité de nombreuses questions de compréhension auprès des participants.

Les travaux en groupe ont porté sur l’examen des statuts, du règlement Intérieur du REPALEAC régional et sur l’identification des besoins en renforcement de capacité des PA.

Aux termes des travaux de cette réunion, les résultats suivants ont été atteints :

  • Les participants ont été sensibilisés sur la REDD+ et informés sur le projet d’« Appui à la participation multi-acteurs au processus REDD+ au Cameroun, Gabon, Congo et RCA »mis en œuvre par l’UICN ;
  • Les besoins en renforcement de capacité sur la REDD+ ont été identifiés ;
  • Les statuts du REPALEAC régional ont été amendés ;
  • Le tout premier bureau national du REPALEAC a été mis en place. Il se compose ainsi :

               •    Coordinatrice Nationale : Hélène AYE MONDO
               •    Première Vice Coordinatrice : Balkisou BUBA
               •    Deuxième vice Coordonnateur : Chalres MADJOKA
               •    Secrétaire Général : Venant MESSE
               •    Secrétaire Général Adjoint : MANJO BASIRU ISA
               •    Trésorière : Maïmuna UMARO
               •    Commissaire aux comptes : BILOA Jeanne et Saïdou GAYE
               •    Conseillers : Jeanne NOUA et Aliou GARGA
               •    Chargée de Communication : AMBAN Cathérine Fleur et Ibrahim NJOBDI

  • Une feuille de route a été élaborée


Feuille de route

  1. Sensibilisation des organisations locales et associations des PA à la mise en place du premier bureau national ;
  2.  Adaptation des textes statutaires du réseau régional au contexte national ;
  3. Organisation d’une assemblée générale nationale pour l’adoption de ces textes ;
  4. Elaboration d’un plan d’action stratégique.

Recommandations

Les participants recommandent que :

  • Les statuts et Règlement intérieur du réseau national qui seront élaborés soient adaptés au contexte et tiennent compte des spécificités du Cameroun.
  • Tous les documents de travail en français doivent être traduits en Anglais pour la bonne compréhension de tous.
  • Le Statut et le règlement intérieur du REPALEAC régional doivent être vulgarisés à la base ;
  • Que les partenaires appuient la mise en œuvre de la feuille de route.