Tenure forestière, Gouvernance et Entreprise en Afrique Centrale et Occidentale

26 May 2009 | News story
0 CommentsWrite a comment

Yaoundé-Cameroun, 25 Mai 2009
C’est ce lundi 25 Mai 2009 que s’est ouvert à Yaoundé-Cameroun, la Conférence Internationale sur la « Tenure forestière, Gouvernance et Entreprise : Nouvelles opportunités pour l’Afrique Centrale et Occidentale ».

La Cérémonie d’ouverture a été présidée par le Pr. Elvis NGOLLE NGOLLE, Ministre des Forêts et de la Faune du Cameroun, au nom du Gouvernement et sous la haute direction du Président de la République. Dans son discours, le Ministre a rappelé que « cette Conférence que le Cameroun a l’honneur d’accueillir  répond à des préoccupations exprimées par l’ensemble des pays Africains qui avaient participés à la conférence sur la gestion des forêts communautaires à Acre au Brésil en 2007.  Le marché international du bois est devenu de plus en plus exigeant au point de vue de la légalité des produits forestiers, or cela ne peut se réaliser que dans un environnement où le problème du foncier est clairement défini » a-t-il poursuivi.

La Conférence réunit des participants d’Afrique Centrale et occidentale, mais aussi d’autres pays forestiers de la planète, qui durant cinq jours vont partager leurs expériences et fixer des orientations stratégiques pour l’avenir en vue de sécuriser les droits de tenure foncière et forestière en Afrique Centrale et Occidentale et d’améliorer ainsi les moyens d’existence des communautés à la base. Elle a pour objectifs :
• Encourager les responsables politiques à faire de vrais engagements pour la réforme de tenure foncière et à établir des objectifs comportant un échéancier précis ;

  • Développer les liens entre les représentants des communautés avec les fonctionnaires des gouvernements ;
  • Renforcer la capacité des communautés à dialoguer avec les fonctionnaires de gouvernement
  • Présenter de nouvelles données sur la composition de la tenure forestière en Afrique ;
  • Démontrer les rapports entre la gouvernance, la pauvreté et la croissance économique ;
  • Inciter les associations et la fora régionaux à s’engager dans les réformes politiques ;
  • Inciter les ministères en charge des questions foncières à réfléchir ensemble sur le besoin de réaliser des progrès sur la réforme forestière ;
  • Inciter les gouvernements et les bailleurs de fonds à financer la concrétisation des droits humains et les systèmes de tenure clairs.

Des personnalités importantes parmi lesquelles M. MATTA, le Secrétaire d’Etat aux forêts, M. Emmanuel ZE MEKA, Directeur Exécutif de l’Organisation Internationale des Bois Tropicaux (OIBT), son Excellence le Dr. Raymond MBITIKON, Secrétaire Exécutif  de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC), M. Andy White Président du Groupe Droits et Ressources et M. Jean-Marc GARREAU, Coordonnateur du Programme Régional de l’UICN-Programme Afrique Centrale et Occidentale, présents à la cérémonie d’ouverture, ont encouragé les travaux de la Conférence en rappelant les enjeux d’une tenure foncière juste et sure pour tous les acteurs pour l’exploitation forestière durable et le développement de la région.

Contact: Jean-marc.garreau@iucn.org / cleto.ndikumagenge@iucn.org


Comments

0 Comments
Write a comment

600 CHARACTERS LEFT

captcha