Liban progrèsse dans la protection des habitats marins

08 January 2013 | News story

Le ministère de l´Environnement au Liban et l´UICN avec le soutien du Centre d´Activités Régionales pour les Aires Spécialement Protégées (CAR / ASP) et du Programme des Nations Unies pour le Environnement (PNUE, Plan d'Action pour la Méditerranée) ont mis en avant la Stratégie des Aires Marines Protégées afin d´atteindre environnement marin sain, productif et biologiquement diversifié dans les eaux libanaises.

Au Liban il ya deux Aires Marines Protégées (AMP) légalement déclarée: la Réserve Naturelle Palm Islands au Nord du Liban et la Réserve Naturelle Côte de Tyr au sud du Liban. Le Ministère de l´Environnement au Liban en collaboration avec le Centre de Coopération pour la Méditerranée ont mis en œuvre le projet "Appui à la Gestion des Habitats Marins et des Espèces Importants au Liban (2010-2012)" afin de soutenir le développement d´un réseau d´Aires Marines Protégées et d´un programme de suivi pour évaluer leur efficacité lors de la gestion. La Stratégie fait partie des résultats de ce projet qui a été financé par l´Organismo Autónomo de Parques Nacionales (OAPN, Espagne), l´Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID) et la Fondation MAVA.

La Stratégie a été présentée et remise au Ministre de l´Environnement, Nazem El Khoury, par la Directrice Général de l´UICN, Julia Marton-Lefèvre, et le Directeur du Centre de Coopération pour la Méditerranée, Antonio Troya, lors d´une réunion qui s´est tenue fin novembre. La réunion a été dans le cadre de la conférence annuelle du Forum Arabe pour l´Environnement et le Développement (AFED).

L´objectif de cette stratégie est le développement des actions nationales prioritaires nécessaires pour la mise en place de nouvelles aires marines protégées au Liban ainsi que pour une bonne gestion des AMP existantes et nouvelles, mais aussi pour définir le type d´interventions nécessaires au niveau technique, de recherche, réglementaire, politique, institutionnel, financier, d´éducation, de renforcement des capacités, de communication et de promotion.

La Méditerranée ne couvre que le 0,8% de la surface totale des océans de la planète, mais contient 7% de toutes les espèces marines connues. Les aires marines protégées ont acquis une reconnaissance mondiale en tant qu´outils efficaces pour protéger l´environnement marin, et sont beaucoup plus favorable dans la Méditerranée où un effort important a récemment était fait afin de garantir une protection spéciale aux sites importants pour contenant des habitats et des espèces marines très précieux. Dans la Méditerranée, les aires marines protégées ne sont pas distribués dans un réseau écologiquement cohérent et représentatif, la plupart d´entre eux (73,4%) sont situés tout au long de la rive nord.

Le Programme Marin pour la Méditerranée de L´UICN participe dans plusieurs initiatives pragmatiques pour préserver et restaurer l´intégrité biologique, ainsi que d´améliorer la gouvernance de la mer Méditerranée.

Plus d'info: Alain.jeudy@iucn.org 


This image shows the courtship behavior of Indian Bull frogs (Holobatrachus tigerinus). During the monsoon, the breeding males become bright yellow in color, while females remain dull. The prominent blue vocal sacs of male produce strong nasal mating call.