European biodiversity
Neige et sapins

Il est temps de retomber amoureux

Février 2012. Pour les Européens, qui traversent actuellement un autre rude hiver, il est temps de retomber amoureux !

Promenades le long de la Seine, observation des oiseaux sur les rives de la mer de Wadden, ski dans les Alpes… du Portugal à la Russie, grâce à son riche patrimoine naturel, l’Europe compte quelques-uns des sites les plus emblématiques du monde pour les amoureux.

N’oublions pas non plus que la diversité biologique européenne comprend aussi les trésors naturels des territoires européens d’outremer, des Caraïbes aux riches écosystèmes de l’Antarctique.

Par le passé, l’Europe était plus rurale qu’à l’heure actuelle. Ses habitants étaient intimement liés à la nature et ils en dépendaient pour leur subsistance aussi bien que pour leur bien-être. Aujourd’hui, de nombreux citadins ne connaissent plus ce lien. Peut-être plus que dans tout autre continent, les paysages européens ont été modifiés par les activités humaines lors des derniers siècles. L’avancée incessante du développement économique et de l’urbanisation a exercé une forte pression sur les ressources naturelles du continent et une partie importante de la diversité biologique de la région a disparu.

Champs cultivés

Connaissances

Mais la nature est encore très présente, et beaucoup de sites peuvent être sauvegardés. Partout en Europe, des efforts sont en cours pour recréer le lien des habitants avec la nature toute proche et la leur faire aimer de nouveau. Un nombre croissant d’autorités locales s’engagent en faveur de la biodiversité et encouragent des actions pour la préserver. Depuis les bureaux de l’Union européenne à Bruxelles jusqu’aux étendues sauvages des montagnes du Caucase, l’UICN fait partie de ce mouvement qui vise à faire des Européens des protecteurs et des gardiens de la nature.

Pour en savoir plus, veuillez consulter la version en Anglais.

Europe du Sud Est

Action

Avec des populations si nombreuses et géographiquement si proches, la coopération est indispensable à la prospérité et au bien-être du continent. La coopération transfrontalière permet d’ores et déjà de protéger de grandes étendues de territoire qui seraient autrement détruites par un développement incontrôlé. Les effets de cette coopération ne sont pas profitables uniquement à l’environnement. Dans le sud-est de l’Europe, l’UICN œuvre en faveur d’une coopération pour la nature qui restaure la confiance et favorise des approches concertées face à d’autres changements sociétaux.
Pour en savoir plus, veuillez consulter la version en Anglais.

territoires européens d’outremer

Influence

La vaste région européenne où l’UICN déploie ses activités permet de donner l’exemple d’une conservation améliorée de la nature et de la reconstitution de liens entre les habitants et l’environnement naturel. La législation existante, tant nationale que régionale, et le rôle de tout premier plan de l’Union européenne dans les négociations internationales relatives aux traités environnementaux mondiaux témoignent du rôle que la région peut jouer sur le plan mondial.

Pour en savoir plus, veuillez consulter la version en Anglais.

SUIVEZ NOUS

Facebook Flickr Twitter Youtube

Participez à notre compétition de photos!
galeries photos
  • Wild Wonders of Europe
  • Threatened species of Europe
  • Europe overseas photo gallery
Trouver une publication
  • Search Publications banner right column
Focus antérieurs
  • Green parrot