Élargir le partenariat pour un développement efficace du processus du Plan de Convergence sur les forêts de l’Afrique de l'Ouest

06 February 2013 | News story

Organisé par l'UICN et la coordination de la CEDEAO avec l'appui stratégique de la FAO et de l'UEMOA, un atelier régional a été organisé à Abuja, les 21 et 22 Janvier 2013. Étaient présents plus de 30 représentants d'organisations intergouvernementales régionales et internationales dont les activités entent dans le cadre de l'écosystème forestier de l’Afrique de l'Ouest.

Étaient représentés, l'Autorité du Bassin du Niger (ABN), l'Autorité du Liptako Gourma (ALG), l'Observatoire économique et statistique d'Afrique subsaharienne (AFRISTAT), l'Union du fleuve Mano (MRU), le Comité Inter-États de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) à travers ses agences affiliées -le Centre régional Agro-Hydro-Météorologique (AGRHYMET) et l'Institut du Sahel (INSAH)- le Conseil de l'Afrique Occidentale et Centrale pour la Recherche sur le l’Agriculture et le Développement (CORAF/WECARD), le CIFOR, l'UEMOA, la FAO, la CEDEAO, l'UICN, le Gouvernement du Nigéria, et le secteur privé forestier représenté par PANICE-NDUWELLI Nigeria. L'objectif de cet atelier était de : veiller à la cohérence du Plan de Convergence avec les politiques et programmes régionaux et internationaux ; revoir ses axes principaux afin de s'assurer qu'ils luttent efficacement contre la pauvreté identifiée comme étant la principale cause de la dégradation des écosystèmes forestiers en Afrique de l'Ouest ; améliorer l'attractivité du document du plan de convergence et ; proposer un mécanisme approprié pour la mise en œuvre du plan. A titre d'exemple, les objectifs stratégiques du plan ont été examinés afin d'intégrer «la valorisation des biens et services de l'écosystème forestier pour la sécurité alimentaire, la stabilité économique et la durabilité écologique dans le contexte du changement climatique imminent" entre autres.